Projet pédagogique en maternelle

Notre but est de faire de l’école maternelle un lieu éducatif où l’enfant :

  1. se sent respecté dans sa personne indépendamment de l’élève
  2. trouve la joie de vivre avec les autres :
    1. en apprenant la collaboration dans le travail et les jeux,
    2. en apprenant la tolérance des difficultés ou des différences de chacun
  3. s’exerce à prendre la parole et à penser par lui-même, s’ouvre au monde qui l’entoure, apprend à se fixer des objectifs d’apprentissage

Première finalité : se sentir respecté dans sa personne

Par quels moyens ?

  1. D’abord en essayant de ne pas parler à sa place et d’être à son écoute.
  2. En reconnaissant que le désir et les possibilités de l’enfant ne sont pas identiques au désir et à la volonté des adultes qui ont la charge de son éducation.
  3. En valorisant ce que l’enfant sait faire seul, même si le résultat nous semble "maladroit", comparé à un travail "propre" qui ne serait que l’exécution d’un modèle imposé par l’adulte.
  4. En respectant le rythme de chacun, en refusant de confondre la vie avec une course.
  5. En aidant l’enfant à prendre conscience de ce qu’il fait afin qu’il soit l’artisan de ses progrès et de son évaluation.

 

Deuxième finalité : apprendre à vivre avec les autres

Par quels moyens ?

  1. L’enfant apprendra à vivre avec les autres si les adultes qui l’entourent lui en donnent l’exemple. C’est pourquoi les enseignantes de l’école ont décidé de travailler en équipe afin de s’interroger ensemble et réciproquement pour répondre à la complexité des problèmes rencontrés.
  2. L’enfant apprendra à travailler avec les enfants de sa classe mais aussi à l’occasion avec ceux des autres classes plus grands ou plus petits.
  3. L’enfant se prendra progressivement en charge en acceptant un règlement de vie qu’il aura élaboré ou rediscuté avec ses camarades et l’institutrice. Il apprendra quotidiennement à vivre en bonne entente avec tous ses camarades quelque soit leur différence.
  4. Il apprendra le partage, la générosité et la joie de vivre en groupe à l’occasion de fêtes et de goûters organisés dans l’école.

Troisième finalité : s’exercer à prendre la parole... former sa personnalité

Par quels moyens ?

  1. Que chacun, adulte ou enfant apprenne à écouter l’autre. Il n’y a pas de parole possible s’il n’y a pas une éducation à l’écoute.
    L’enfant qui se sent écouté par ses pairs et par l’adulte prend conscience de lui-même, de son originalité, de sa liberté.
    L’enfant qui écoute, s’ouvre aux autres, à une autre pensée, à ce qui est différent de lui. Il découvre ainsi le monde qui l’entoure.
  2. Nous voulons aussi éveiller la curiosité de l’enfant et l’amener à s’émerveiller devant la création et à la respecter. Par les activités esthétiques (poésie, musique, peinture, danse...) l’enfant s’exprimera et prendra conscience de son propre pouvoir de création.
  3. C’est sur ce désir d’expression de l’enfant que se fonde la motivation indispensable aux apprentissages scolaires (lecture, écriture, calcul...). Tout apprentissge précoce qui ferait l’économie de ce désir d’expression de l’enfant serait préjudiciable à l’épanouissement de sa personnalité.

PDF - 661.5 ko
Projet éducatif
Téléchargez notre plaquette

Accueil des enfants de 2 ans

L’enfant de 2 ans est accueilli individuellement avec sa mère ou son père, chaque matin tant que cela est nécessaire.

Pour cet âge, toutes les possibilités de scolarisation sont envisageables ( un jour sur deux ou à la demi-journée etc...)

L’école est ouverte au dialogue avec les parents.